*
MontbaZine 2020

ADM




Réunion du 17/04/2019 en mairie 18h30

Présents à la réunion :

pour la mairie de Montbazin :
- Mme Laure TONDON (Maire de Montbazin)
- Mme Jocelyne PY (Adjointe aux affaires sociales et à l’enfance)
- Mr Yves LEGUAY (Adjoint à la vie du village)
- Mme Dominique BONHOMME (Adjointe à l’urbanisme)
- Mme Sylvie MARTINEZ (conseillère)

pour l’association Forum de Montbazin
- Mr Philippe GAFFIERO (Président de l’association)
- Mr Luc LABAT (Secrétaire)
- Mr Jean-Louis COUSTOL
- Mr Jacky DAVID
- Mr Marc ROUZIER

Sujets abordés:

  • rappels sur l'association
    Il est rappelé que les activités de l’association ne concernent pas exclusivement le projet de réhabilitation du moulin de Juffet, en effet, les statuts du Forum de Montbazin étendent plus largement ces activités à la « Valorisation du patrimoine local et au développement touristique ».

  • puits du château
    Les membres de l’association ont salué le travail réalisé par l’équipe municipale sur la remise en état du puits du château. Cet édifice du petit patrimoine situé à quelques mètres seulement de l’entrée de la chapelle St Pierre a retrouvé un aspect digne plus en rapport avec le projet de certains de le voir figurer sur le circuit de visite du village.

    actualité du moulin de Juffet
    La plaquette complète du moulin avec son volet spécifiquement consacré à l’histoire ainsi qu'aux aspects géographiques et hydrologiques (élément importants qui ont été à l’origine de la construction et de l’exploitation des deux moulins), a été remise et présentée aux élus.

    Une diffusion la plus large possible du projet de réhabilitation a été réalisée. On peut citer : l’inscription du projet aux différents concours destinés au financement de la restauration du patrimoine en péril, tels que ; TF1 Patrimoine 13h, Mission Berne, Concours Banque Populaire pour lequel nous avons reçu une réponse négative pour cette année.

    Pour ce qui concerne la fondation du patrimoine, il nous manque un détail exhaustif chiffré de l’ensemble des travaux envisagés, ce que nous ne pouvons fournir tant que le projet détaillé définitif des travaux n’est pas établi.

    La demande de déclaration d’intérêt public pour le projet du moulin est toujours en cours d’instruction au centre des impôts. Notre demande déposée le 30/10/2018 devrait arriver à échéance des 6 mois de délai d’ici quelques jours. Le verdict de l’administration si important pour l’avenir du projet ne saurait donc tarder, en espérant que le complément d’information demandé par l’administration ne reportera pas cette échéance.

    Signalisation du moulin
    En Décembre dernier, l’association a fait la demande d’une signalisation du moulin à partir de la place de l’église. Des pistes avaient été suggérées et l’association était prête à se charger de la mise en place du panneau à l’entrée du chemin de Juffet, limitant ainsi l’investissement nécessaire à la réalisation de cette opération à 500€ environ.

    Or Mme le maire nous a présenté un devis de 1000€ sur lequel nous nous sommes interrogés. Il est apparu après discussion que la mairie n’a pas souhaité mettre un panneau routier classique comme nous l’avions souhaité, (panneau du type de celui qui indique la « sortie du village » dans la Davalade, ou le « Mas d’antonègre » au rond-point de la déviation), mais un portique de la gamme « élégance bleu» du type de ceux qui sont installés au centre du village.

    Malgré notre désapprobation sur le choix de ce type de panneau qui conduit à un investissement non nécessaire, la mairie n’a pas souhaité modifier le projet jugeant qu’il s’agissait là de ne pas déroger à la cohérence de la signalisation sur le village.

  • éclairage architectural
    Concernant l’éclairage architectural de la chapelle, et suite à la lettre que nous avons fait parvenir en mairie en Décembre 2018, Mme le maire nous informe qu’un devis dont le montant s’élève à 3500€ a été réalisé par un professionnel, somme qui représente une dépense très importante aux yeux de nos élus.

    D’un commun accord, il a été décidé d’attendre les travaux de restauration de la couverture de la chapelle pour intervenir sur l’installation d’éclairage. Il a été rappelé que des plans de l’installation existante doivent figurer dans les archives de la mairie, plans sur lesquels on devrait trouver l’inventaire exhaustif des projecteurs installés.

    Pour ce qui concerne la porte de la 2nde enceinte (en bord de Vène), nos représentants locaux ont semblé découvrir l’installation encore en place.

    En conclusion, même si aucune garantie de remise en état n’a été formulée, il semblerait qu’un consensus soit apparu sur les bénéfices d’une chapelle remise en valeur par un éclairage performant, d’autan que la nouvelle déviation permet un excellent point de vue sur bâtiment.

    L’association fait remarquer que les frais de remise en état ne dépassent pas le coût du feu d’artifice annuel. Il est rappelé qu’à l’époque où l’éclairage était fonctionnel, le feu d’artifice n’existait pas à Montbazin. S’il ne s’agit pas là de mettre en balance les deux charges, il apparaît néanmoins que la somme consacrée à l’éclairage architectural de la chapelle tout au long de l’année, vaut bien semble-t-il 30mn de spectacle d’été.

  • calvaires
    loto et souscription
    Pour une première année d’organisation du loto du patrimoine, les résultats sont positifs. Même si le gain final de 550€ reste modeste, il a le mérite d’exister. Cette première expérience présente néanmoins l’avantage d’installer la manifestation parmi toutes celles habituellement organisées sur le village.

    La souscription vient juste d’être lancée et mise en ligne. La nouveauté de sa mise en place ne permets pas encore de tirer de conclusions objectives.

    mode de participation de la commune
    Après le rejet de la demande de subvention que nous avions transmise en mairie en début d’année, rejet que nous avons découvert lors de la réunion du conseil municipal consacrée au vote du budget 2019, et compte tenu du discours positif de Mme le maire sur une prise en charge partielle éventuelle, l’association restait optimiste espérant un engagement minimum par le biais d’un financement différent.

    Il n’en a rien été puisque Mme le maire nous a expliqué ne pas pouvoir inscrire à la fois l’opération de signalisation du moulin, et une participation à la restauration des calvaires sur le budget de la commune.

    Nous lui avons aimablement fait remarquer que les 500€ libérés sur le projet de signalisation du moulin dans le cas d’une adoption de notre solution, aurait permis de donner au projet de restauration des calvaires, un signal positif et concret.

    Notons que cette somme aurait également pu être avantageusement investie dans l’amélioration de la distribution d’internet et du wifi au second étage de la maison des sports, permettant ainsi à beaucoup d’associations du village de travailler plus confortablement avec les outils d’aujourd’hui.

    participation du département
    Nous venons de recevoir la notification du rejet du Département sur notre demande de subvention. Nous avons reçu en début de mois le rejet de la Région.

    convention d'intervention
    La convention d’intervention que nous avions remise en mairie afin de pouvoir travailler sur les calvaires a été perdue. Il conviendra donc de la réimprimer, la refaire signer au propriétaire privé concerné, et la remettre à nouveau en mairie pour approbation.

    restauration du 1er calvaire
    Cette restauration reste difficilement envisageable cette année compte tenu du peu de moyen dont nous disposons (environ 700€ à l’heure où sont écrites ces lignes).

    Il semblerait néanmoins que la collaboration des services techniques de la mairie nous soit acquise pour la reprise en sous-oeuvre du calvaires du chemin d’antonègre, ou le débroussaillage du calvaire du « chemin des chèvres ».

  • circuit de visite du village
    L’association a informé l’équipe municipale qu’elle comptait ouvrir un nouveau chantier concernant la matérialisation du site du circuit de visite du village. A cette annonce, Mme le maire a tenu à nous préciser que le CRPM avait engagé le même travail.

    Nous avons tenu à préciser qu’il n’était pas question pour nous de considérer ces deux actions comme concurrentes, mais plutôt comme complémentaires. En effet, sur la base du document que nous avons établi il y a 20 ans, un travail de documentation et de recherche permettrait de compléter avantageusement l’ancien document. Le CRPM plus spécialisé dans la recherche historique semble mieux armé que le Forum pour réaliser ce travail. Sur ce projet, notre désir de collaboration est total, et nous ne manquerons pas de le faire savoir au CRPM.

    aménagement du pied de rempart
    Notre action sur le circuit de visite est plus focalisée sur l’aménagement et l’équipement de ce circuit. Ainsi notre premier point d’intervention se situe sur la partie traversant le vieux village, et concerne les désordres de la porte de la 1iere enceinte dont les clefs de voûte sont en train de descendre, ainsi que sur l’aménagement du pied de rempart dont les parcelles sont laissées à l’abandon.

    désordres affaissements de sol et porte de la 1ière enceinte
    A la question posée à l’équipe municipale concernant l’avancement du projet, il apparaît qu’entre la mairie de Montbazin et les services du patrimoine de l’Agglopôle une divergence de vues semble bloquer le traitement de ce dossier.

    En effet, d’après l’équipe municipale, les services de l’Agglo souhaiteraient que le projet soit pensé dans son aspect global, à savoir : restauration de la porte de la 1ière enceinte et réaménagement des terrains du pied de rempart, vision que nous partageons totalement, alors que la mairie préférerait que ne soit traitée que la porte.

    Par ailleurs, l’équipe municipale continue d’interpréter les désordres des bâtiments de cette partie du village comme exclusivement la conséquence de la vétusté des maçonneries, persévérant ainsi dans sa position de refus de considérer ces problèmes comme étant également la conséquence d’affaissements de sols sur la zone du pied de rempart, zone qui englobe la maison actuellement ruinée, l’ensemble des bâtiments effondrés en 1979 devenus friche, le pied de rempart, et la porte de la 1ière enceinte.

  • entretien expo chapelle
    En Juillet 2000, l’association Forum de Montbazin a largement contribué, en collaboration avec les services du patrimoine de la CCNBT, à la réalisation de l’exposition « Montbazin, d’hier,... et d’aujourd’hui » à la chapelle St Pierre. c’est sur la base de cette exposition temporaire, que l’association a constitué l’exposition permanente qui est présentée toute l’année aux visiteurs de la chapelle depuis maintenant 20 années.

    Nous avons demandé à Mme le maire de pouvoir intervenir sur les vitrines et présentoirs afin de les entretenir, les nettoyer, et remplacer l’éclairage devenu maintenant obsolète, voire dangereux et disgracieux.

    La mairie n’a pas souhaité que nous intervenions au motif que cette charge était assumée par le service patrimoine de l’Agglopôle. Concernant l’éclairage, son remplacement n’a pas été jugé urgent compte tenu de la prochaine restauration de la chapelle.

    futurs travaux de restauration
    Sur l’étendue des travaux de restauration prévus sur la chapelle, aucune précision n’a été apportée compte tenu de la désignation définitive récente de l’architecte. Il semblerait néanmoins que soient concernées la couverture et les fresques,… sans plus de détails.

    Philippe Gaffièro - Président
    Association Forum de Montbazin
    Maison des sports Alain LeHetet
    34560 MONTBAZIN