*
MontbaZine 2019

ADM






On compte environ 13 millions de fumeurs en France soit un tiers des personnes de 15 à 75 ans (34,5 %) qui fume ne serait-ce que de temps en temps (38,1% des hommes et 31,2% des femmes et 28,7% quotidiennement).(22b)

Chaque année, le tabagisme actif est considéré comme responsable de plus de 78 000 décès prématurés en France.

  • 90 % des cancers du poumon sont attribuables au tabagisme.

  • La fumée de cigarette contient plus de 4 000 substances chimiques dont au moins 50 sont cancérigènes.

  • Plus de 44 milliards de cigarettes sont vendues en France chaque année. L’État perçoit aux alentour de 10,5 milliards d’euros de taxes qui correspondent au coût social du tabac supporté par la collectivité.

    Les causes de la mort par le tabac concerne un homme sur trois et une femme sur sept chez les 35-69 ans. La plupart succombent à un cancer (47 000, dont 28 000 du poumon)

    Les maladies cardiovasculaires en tuent 20.0000 de plus, suivies des maladies respiratoires auxquelles succombent 11 000 personnes chaque année.

    Source : www.ladepeche.fr





  • French serial killer

    La consommation moyenne en France est de 2,7 verres par jour. Trois victimes sur quatre sont des hommes.

    En France, pays du vin de qualité qui se déguste, l'excès d’alcool continue à tuer en grande quantité, malgré une baisse de la consommation ces 50 dernières années. Il serait responsable de 49.000 décès en 2009.

    Par comparaison, le tabac est responsable de 73 000 décès annuels.

    L’alcool est responsable de 36 500 décès chez l'homme, ce qui représente 13% de la mortalité totale masculine, et de 12.500 décès chez la femme, soit 5% de la mortalité totale.

    Dans 40% des cas, le décès du patient survient avant l'âge de 65 ans. L'alcool est une cause importante de mortalité prématurée, puisqu'il est responsable de 22% des décès entre 15 et 34 ans, 18% des décès entre 35 et 64 ans et 7% des décès à partir de 65 ans.

    Les décès attribuables à l'alcool sont surtout des cancers (15 000 décès) et des maladies cardio-vasculaires (12.000 décès).

    S'y ajoutent 8000 morts dues à des maladies digestives comme la cirrhose et autant dues à des accidents et des suicides. Le reste relève d'autres maladies dont des troubles mentaux liés à l'alcool.

    Si l'on considère tout l'alcool consommé en France uniformément dans toute la population de 15 ans et plus, on obtient une consommation de 27 grammes d'alcool pur par adulte et par jour, ce qui correspond à 2,7 verres d'une boisson alcoolisée servie dans un bar (10 grammes d'alcool équivalent à 10 cl de vin à 12,5°, 25 cl de bière à 5°, 6 cl d'apéritif à 20° ou 3 cl d'alcool à 40°). Même à moindre dose, c'est-à-dire avec 13 grammes d'alcool pur par jour (un verre et demi par jour), l'alcool est encore responsable de 1100 de morts.

    Source : sante.lefigaro.fr