*
MontbaZine 2019

ADM





Un revenu de base pour les 18–24 ?

Dix-huit départements, dont l’Hérault et l’Aude dans la région Occitanie, souhaitent expérimenter une allocation pour lutter contre la pauvreté. Les dix-huit présidents socialistes de ces conseils départementaux, dont Kléber Mesquida, le président du Département de l’Hérault ont présenté mercredi une proposition de loi pour instaurer à titre expérimental un "revenu de base" pour les 18-24 ans, afin de favoriser l’insertion des personnes en difficultés.

60 000 personnes concernées
"Deux modèles ont été retenus pour expérimentation : soit une fusion du RSA et de la prime d’activité, soit une fusion du RSA, de la prime d’activité et de l’APL. Les élus ont évalué le montant de ce revenu de base à 550 euros minimum, 740 euros avec les APL fusionnées. On estime que 60’000 personnes pourraient être concernées dans ces dix-huit départements, ce qui représenterait un surcoût de 18 millions d’euros par an", explique-t-on au Département de l’Hérault.

"Contre la pauvreté, nous n’avons pas tout essayé" : c’est le message lancé mercredi à l’Assemblée nationale par ces présidents de conseils départementaux, dont Kléber Mesquida. La proposition de loi sera portée dans l’hémicycle le 17 janvier prochain, puis le 6 mars au Palais du Luxembourg.

Source : e-metropolitain.fr