*
MontbaZine 2019

ADM











Le racisme au quotidien

Le racisme (soit disant positif positif ?) et le machisme qu'affiche l'écrivain français Yann Moix, dont nous ne mettons pas en questions ses talents d'auteur, pose problème. Car il est inacceptable de la part d'un intellectuel (?) de tenir des tels propos offensants envers les femmes. Je journal Slate.fr vient de publier le témoignage de Lucy Lam, une française de 25 ans d'origine chinoise, souligne le caractère raciste des propos de l'auteur, qui du haut des ses cinquante ans n'aime que les filles de 25 et notamment les asiatiques. (MontbaZine)

Lucy Lam est "en colère contre Marie Claire". Début janvier, le mensuel a publié une interview de Yann Moix dans laquelle l'écrivain s'est déclaré "incapable d'aimer une femme de 50 ans" et disait ne sortir "qu'avec des Asiatiques". Cette Française de 25 ans d'origine chinoise remarque d'ailleurs que cette deuxième assertion a moins fait couler d'encre que la première. "Le racisme a moins choqué que l'âgisme, alors que ces deux déclarations sont choquantes", dénonce-t-elle. Relayer ces propos dans un magazine féminin, comme si c'était un simple goût, c'est très violent pour les personnes concernées. Celles-ci sont déjà essentialisées à tous les niveaux de leur vie, notamment dans les relations amoureuses."

Selon elle, les dires de Yann Moix renvoient à une fétichisation vécue par nombre de femmes asiatiques, d'autant plus douloureuse qu'elle survient dans la sphère intime. "Depuis mes 13 ans, je suis approchée par des hommes qui disent n’aimer que les femmes asiatiques. Pour moi c’est raciste, car on projette sur moi tout un tas de clichés sexualisants ou infantilisants. J'ai eu des copains qui ne s'intéressaient eux aussi qu'à cela. C'était présenté comme une chance, comme la seule façon d'avoir une relation épanouie en France", témoigne Lucy Lam.

Source : Slate.fr